AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mar 27 Nov - 9:51

Petit GN Kung-fu hip-hop, chambarap, samourasta.

Univers: uchronie où le monde est dominé par deux blocs (nippo-européen vs. sino-africaine), et le hip-hop est un mouvement de résistance.

Orienté magouilles, performances artistiques et battles diverses, ce GN ne nécessite pas de savoir rapper, danser, graffer ou mixer mais est déconseillé aux allergiques à la culture hip-hop.

Inspirations musicales: Onra, Chinese Man, IAM, Wu-Tang Clan
Inspirations animées: Samurai Champloo, Afrosamurai
Inspirations filmées: The Man With The Iron Fists, Style Wars, Sukiyaki Western Django

Nombre de joueurs: une vingtaine
Date, lieu et prix: 24-25 août, Lausanne et Aigle, 60 CHF


Dernière édition par Thomas B. le Mar 27 Aoû - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Jeu 11 Juil - 6:45

Les pré-inscriptions sont ouvertes, peu de places dispos donc dépéchez-vous!

Tous les détails ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Jeu 11 Juil - 10:15

Il reste 1 place! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mar 27 Aoû - 14:52

Merci encore d'avoir participé à Afroasiatik!

Qu'est-ce que vous avez ressenti pendant le jeu? (ça peut être de l'ennui, de la peur, envie de faire pipi, n'importe Smile). Si il y a eu des moments d'émotions ou de ressentis un peu fort c'est ceux là qui m'intéressent le plus, pour voir ce qui a marché. Mais la déception et les coups de mou c'est bon à savoir aussi Smile

Que changeriez-vous pour améliorer une éventuelle redif?

Que voudriez-vous vivre/avoir dans d'autres GN que vous avez vécu/eu dans Afroasiatik?
(en clair ce que vous avez préféré, les trucs bien à refaire/ré-utiliser)?


Je préfère les debrief publics et francs, mais si vous voulez le faire par mail absolument, c'est thomasbe at thomasbe point com.

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tafia



Messages : 1
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mar 27 Aoû - 20:31

BRABRA c'est GAZ-O qui parle dans ton micro,

Pour mon debrief de ce si spécial GN je vais commencer par mon ressenti moins à froid cette fois mais plus à tête reposée. Mes émotions générales occillèrent à mon avis entre l'émulation totale (dûe surtout à l'envie que j'avais de me faire plaisir et d'aider les autres à en prendre aussi), le respect et le choc ressenti devant l'investissement de chaque joueur et l'exitation juvenile d'évoluer dans un espace de jeu aussi immersif. Mes moments-clés (en plus de la découverte du site) fûrent souvent les moments de calme/de complots loin de (ou plutôt suite à) la fureur des performances. Je dirais que c'est cette équilibre (fragile à mes yeux) entre des séquences intenses de performance et des intervalles de discussions et d'échanges qui me permit le plus d'apprécier le jeu dans son ensemble. C'est parce que je voulais vivre et participer intensément aux performances que je profitais après d'autant plus du cadre serein et des échanges. Cette équilibre et ce rythme de jeu m'ont permis de conserver l'intensité de mon engagement émotionnel (face aux autres personnages mais aussi à l'espace de jeu). Je me suis donc énormément amusé et je fus très marqué par ces séquences de jeu ou suite à une série de performances endiablées je me dirigeais seul (ou à deux) vers un lieu plus calme de l'espace de jeu. Cette redécouverte du silence, de l'interaction intime (et non sur le mode de la théatralité comme lors des clashs entre les perfos) m'a sans doute amené mes plus marquantes émotions de jeu.
Au même titre quand lorsque je décide de me joindre aux spectateurs à l'avant-scène lors d'un concert de rap, les séquences de perfo gagnèrent en intensité pour moi alors que petit à petit le groupe de joueurs commençaient à mieux se connaître, à mieux connaître les réactions de chacun et à pouvoir réagir et dialoguer corporellement. Il est à mon avis très important de maintenir une structure solide mettant les performances au centre pour obtenir l'intensité de jeu qui fût montrée par tous les participants.

Mes changements pour une éventuelle redif seraient:
- De repenser et de peaufiner l'introduction du jeu (la séquence de ressurection) ainsi que le dénouement final. L'introduction fût à mon goût trop laborieuse (le travail en atelier) pour finalement une petite récompense au niveau émotionnel. Si le jeu devait avoir lieu dans le même espace de jeu j'essaierais de plus favoriser la découverte du lieu au fil de la narration (à la manière de la découverte d'un jardin anglais).
- En lien avec ce que je marque plus haut, je pense que bien que la qualité de perfs fût au rendez-vous et que celles-ci étaient malgré tout le coeur de ce GN je regrette que l'écriture ne nous ait pas plus poussé à utiliser l'espace de jeu. J'essayerais donc de plus incorporer le terrain et les accessoires (la collection de gong!!) dans les compétences/perfs/pouvoirs/ des personnages. Je pense qu'en faisant cela on peut aussi donner plus de force à des éléments magiques/mystiques de la culture asiatique que je n'ai que peu ressenti.

Tout ce que j'ai vécu dans Afroasiatik je le voudrais dans d'autres GN. De la dévotion face au jeu et à son personnage pour tous les joueurs. Un rythme soutenu et intense. Des exigences venant aussi des orgas face aux joueurs. Un choix d'espace de jeu adéquat. Une écriture ne mettant nullement la résolution à travers la confrontation directe au centre (ce qui a donné un grand poids dans le déroulement de la narration au seul combat observé).
Fournir aux joueurs la BO du jeu avant fût aussi une excellente idée pour apprécier l'univers mais aussi la direction dans laquelle les orgas veulent mener le jeu (il y a plusieurs cultures hip-hop...).
Enfin, l'atelier, en tant que défouloire, espace de rencontre, de construction de complicités me fût extrêmement profitable (je ne connaissais pas la moitié des autres joueurs).

En conclusion, un GN exigeant mais qui méritait sans aucun doute que je me plonge dans son univers...et que toute personne en face de même.

Bisous,
GAZ-tu sais c'est qui-O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bross



Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Lun 2 Sep - 9:56

Qu'est-ce que vous avez ressenti pendant le jeu? (ça peut être de l'ennui, de la peur, envie de faire pipi, n'importe Smile). Si il y a eu des moments d'émotions ou de ressentis un peu fort c'est ceux là qui m'intéressent le plus, pour voir ce qui a marché. Mais la déception et les coups de mou c'est bon à savoir aussi Smile

L'émulation collective demeure la sensation la plus forte et la plus agréable. Elle s'est nourrie, je le crois, d'abord de l'émerveillement à la découverte des performances des autres. Dans la mesure où ces performances consolident l'immersion dans un univers unique, déjà très bien incarné par le site de jeu retenu, les performances, l'immersion, le rôleplay ont formé un cercle vertueux très efficace. Personnellement, et malgré une tendance réelle au décrochage, j'ai vécu ce jeu comme une unique longue scène, sans moment de mou, sans hors-jeu, avec une intensité croissante comme se rapprochait ma propre performance. Au point d'avoir réellement des difficultés à sortir du rôle. L'expression est mal choisie : il fut facile de sortir du rôle, en revanche je n'en avais pas du tout envie ! J'aurais voulu que cela dure encore un peu plus longtemps. J'étais si bien dans la peau de Chen Minamoto.

Que changeriez-vous pour améliorer une éventuelle redif?

Franchement, pas grand chose. Peut-être compléter un peu quelques personnages, qui peuvent manquer de profondeur. Typiquement, Minamoto est assez limpide, comme personnage : c'est un leader et un agent d'ambiance, assez peu connecté initialement aux intrigues du jeu, et - à mon sens - d'un tempérament qui ne l'encourage pas à s'impliquer dans ces intrigues si c'est au détriment de ses priorités, à savoir le bon déroulement de la battle et kiffer la vie, d'une manière générale.

Personnellement j'augmenterais bien un peu la durée du jeu, mais... On en a parlé entre joueurs, une majorité de gens n'auraient pas forcément pu tenir encore longtemps à ce niveau d'intensité. Un jeu plus long supposerait peut-être quelques intrigues en plus, et la dynamique générale pourrait s'en voir ralentie ou diluée. La contrainte horaire due au site du jeu comprime le jeu, dans un autre lieu moins immersif ou avec plus de temps ce serait peut-être un jeu complètement différent. Afroasiatik mérite, en l'état, d'être réédité au plus près de la V1, si à la clé les joueurs kiffent autant que nous.

Être plus clair sur les musiques utilisables. En bon élève discipliné, j'ai choisi une track parmi celles proposées, mais j'aurais préféré rapper sur d'autres styles plus évidents pour moi, ainsi que certains l'ont fait. Mais là aussi, je m'interroge : si j'avais préparé un set plus confortable, mon implication, mon trac, auraient sans doute été moindres. J'aurais sans doute été plus aisément porté à faire le kéké.

Que voudriez-vous vivre/avoir dans d'autres GN que vous avez vécu/eu dans Afroasiatik?
(en clair ce que vous avez préféré, les trucs bien à refaire/ré-utiliser)?


L'humilité et l'ouverture de chacun envers autrui reste LE truc qu'il faudrait revoir dans TOUS les GNs. Parce que participer à ce GN impliquait une aventure en dehors de sa propre zone de confort, chaque joueur est venu avec sa richesse, sa personnalité, son implication, sans vouloir faire le kéké ni attirer sur soi toute l'attention. Au cours des ateliers, nous avons pu constater ça, sans masque, sans le filtre du personnage. Nous avons pris le temps de faire des trucs ensemble, sans a priori, sans compétition, de nous découvrir, pour embarquer tous ensemble dans l'exploration d'un territoire inconnu. Une fois revêtus nos personnages, cette dynamique perdura et enrichit l'interprétation des personnages, dans leurs amitiés comme dans les rivalités. Partage, dialogue, écoute, respect mutuel, découverte, construction collective, voilà ce que devrait être tout GN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Lun 2 Sep - 16:36

Retour de Baptiste (ChoCK Eddy)

Citation :


L’intérêt principal du jeu est pour moi la possibilité offerte à des
profanes, des nazes comme moi de prendre le micro et de jouer au rappeur.
Les éléments mis en place qui font que ça marche si bien sont :



Les encouragements répétés de l’orga pour rassurer.

La garantie des applaudissements

L’absence d’obligation/pression

Le cadre débilo-fantaisiste du jeu qui fait que le personnage peut être
ridicule.

Le temps avant pour se préparer

Les ateliers qui mettent terriblement à l’aise et en confiance

La possibilité de bosser à plusieurs sur un rap.



Je pense que pour moi tout était nécessaire. Enlever un ou deux de ses
éléments et je n’en mène pas large.



C’est LA grande force du jeu.

Mais il a d’autres qualité : site superbe, timing impeccable, workshops
utiles, beaucoup d’humour, personnages colorés avec de bonnes dynamiques de
groupe.



Ses moins ?

Disons qu’il ne se concentre pas tellement sur le reste mais je ne dirais
pas que c’est un défaut. Si le jeu offrait des opportunités d’actions dans
tous les sens, on serait moins concentré sur ce qui fait sa force, les
battles !

Le scénario ne genere pas énormément de situations de jeu. Moi je trouve
que ça doit rester comme ça. Il donne en revanche de bons sujets de
conflits propice à se clasher.

Je me suis régalé à lire mes 10 pages de clash préparées pour le jeu. Et à
en improviser. Je pense que ça peut être bien d’encourager les joueurs à se
préparer un petit carnet et à mettre des règles de savoir vivre pour
clasher dans la bonne humeur.

--
baptiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akvod



Messages : 1
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mar 3 Sep - 10:24

Qu'est-ce que vous avez ressenti pendant le jeu? (ça peut être de l'ennui, de la peur, envie de faire pipi, n'importe). Si il y a eu des moments d'émotions ou de ressentis un peu fort c'est ceux là qui m'intéressent le plus, pour voir ce qui a marché. Mais la déception et les coups de mou c'est bon à savoir aussi.

Je crois que j'ai déjà pas mal exprimé ce qui m'a le plus marqué lors du débrief de fin de jeu. J'ai globalement été soufflée par les performance et par l'ambiance qu'on a pu créer tous ensemble, en particulier le rituel d'ouverture, le triple duel Yubari-Yojimbo-Jet Capone et la scratch battle Yubari-Pantone mais aussi les quelques duels verbaux qui ont ponctué le déroulement du jeu.
L'interprétation de certains personnages (j'hésite à citer des noms parce que tout le monde était parfait) m'a réellement fait plaisir, je trouve que ça se fait rare et donc c'était plus qu'un plaisir pour moi de rester en retrait, d'observer -que dis-je- d'admirer la façon donc chacun s'est approprié son rôle.
Sinon le moment d'émotion que j'ai partagé avec Pucca Nabis quand j'ai fait le choix d'abandonner la magie du sang et du même coup l'Afrochine pour rejoindre les Samourastas. Je me suis rarement impliquée autant pour un personnage et ça fait du bien.


Que changeriez-vous pour améliorer une éventuelle redif?

…Rien…? Très franchement, je ne sais pas. Le jeu m'a plu comme aucun autre jusqu'ici et j'ai compté mes GN l'autre jour avec un camarade, j'en suis à plus de 20 en 5 ans (tous types/tailles/durée confondus), c'est beaucoup je trouve… Parmi tout cela, Afroasiatik se classe largement dans les premiers, avec Technoculte (pas de fausse flatterie là-dedans), Pandémia et ceux de la STIM.

Eventuellement une meilleure utilisation de ce lieu si parfaitement choisi. J'ai manqué de temps pour en faire le tour en dehors de la visite que tu nous as rapidement faite, faisant surtout des allers-retours entre l'entrée et la scène mais c'est aussi par "sécurité" de ma part. Du coup, j'aurais aimé que le scénario me pousse à explorer plus le jardin.


Que voudriez-vous vivre/avoir dans d'autres GN que vous avez vécu/eu dans Afroasiatik?
(en clair ce que vous avez préféré, les trucs bien à refaire/ré-utiliser)?

L'univers, pas en tant que tel mais en tant que mélange de genres. J'apprécie cela parce qu'il n'y a pas de règle précise, c'est ton imagination qui va déterminer si ton costume doit être plutôt orienté hip-hop ou asiatique (dans ce cas précis) mais il n'y a pas de juste ou faux. J'aimerais voir plus d'organisateurs prendre ce "risque" de mélanger deux genres et pousser les joueurs à être plus créatifs, à s'imprégner plus du personnage qu'ils créent et de l'univers qu'ils habitent.

Globalement, je me plais de plus en plus dans des jeux à intrigue et surtout à ambiance que combat par exemple. Si on ajout à cela le côté exploration de Technoculte, c'est la perfection pour moi mais on peut pas tout avoir n'est-ce pas?

Enfin, quelque chose que j'ai apprécié et qu'on voit trop peu c'est pousser les joueurs à s'impliquer vraiment, à lâcher un peu de leste et se lancer dans l'arène. Je suis aussi quelqu'un de timide et à qui le trac fait trembler les mains mais qu'importe, on est tous dans le même bateau au final alors il faut foncer un peu. Ce côté libérateur tend à me manquer dans mes rôles que je joue souvent discrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mar 3 Sep - 12:06

Debrief de Joséphine (Sensei Millia)

Citation :
*Les ateliers*
Les Français et les suisses sont tellement indisciplinés !
Bon rythme, bonne progression. J'aurais peut-être, avant le jeu, suggéré
des ateliers de cohérence de groupe, mais maintenant que le jeu est
derrière moi, et si tu cherchais l'éclatement desdits groupes, ce n'est pas
la peine. Note que ça pourrait influencer le déroulement du jeu.

La seconde partie où chacun pouvait répéter a moins bien fonctionné. Soit
les gens étaient au point, soit ils ne voulaient pas déflorer leur
performance.

*La nuit*
Dur de décrocher des ateliers en sachant qu'on va se lever (très) tôt pour
replonger dans le jeu. J'ai passé ma performance et la chorégraphie en
revue en boucle dans ma tête, et ça n'aide pas à trouver le sommeil !
Peut-être faire les ateliers le samedi après-midi et organiser un truc
social dans la vraie vie le samedi soir pour que les joueurs se connaissent
(mais c'est peut-être mon côté networking international qui se manifeste
là).

*Le jeu*
Intense, inattendu, improbable. Tous les joueurs avaient super préparé leur
performance et c'est assez exceptionnel. Bravo à toi d'avoir su insuffler
assez d'énergie pour que les joueurs se prennent par la main et fassent
quelque chose !
Le rythme du jeu donné par les battle était bien, même si les négociations
étaient tellement intenses qu'on avait du mal à rassembler tout le monde
vers la fin.
Tu l'as certainement remarqué, le niveau d'énergie a baissé vers les deux
dernières battle. Je pense que nous étions tous un peu fatigués de la
veille, du lever tôt et d'avoir fait tant de choses jusque là. Peut-être
que les multiclassés ne sont pas indispensables ? C'est chouette pour les
joueurs, OK, mais ça rallonge quand même les battle.

D'un point de vue scénario, je n'ai pas du tout regardé ce qui s'était
passé avec Laouenan Yojimbo. J'ai fait amie-amie avec Gogo yubari-sama, un
peu avec Thais Vertoliena et j'ai gavé pas mal de monde avec l'idée
derrière "la femme droguée" qui est que chacun a une place dans cet univers
et que pour qu'il tourne, progresse et grandisse, il faut la trouver,
humblement et comprendre ce qui nous relie aux autres. Le combat est un de
ces chemins, il y en a une multitude d'autres. Chacun doit faire face au
test de la vie et accepter ce qui nous rend plus fort à l'intérieur.
Bref.

La fin : pour un personnage qui semblait trouver un équilibre sous la
houlette de Minamoto, voir le hip hop se déchirer et le jardin zen
disparaître sous deux rouleaux compresseurs répressifs a été franchement
décevant.

Personne n'a utilisé de pouvoir sur mon personnage. Gaz-O a cru, quand je
suis allée le voir vers la fin du jeu et lui ai planté deux doigts au
milieu du sternum, que j'utilisais un pouvoir de "tu me dis tout maintenant
sinon j'appuie sur ton plexus solaire et tu meurs", mais non.

Et j'aime beaucoup de ce que tu fais.
Bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mer 4 Sep - 6:11

Retour de Vincent D. (Saviourr' Sav):

Qu'est-ce que vous avez ressenti pendant le jeu? (ça peut être de l'ennui, de la peur, envie de faire pipi, n'importe Smile). Si il y a eu des moments d'émotions ou de ressentis un peu fort c'est ceux là qui m'intéressent le plus, pour voir ce qui a marché. Mais la déception et les coups de mou c'est bon à savoir aussi

Je vais avoir du mal a expliquer mon ressenti car j'était totallement imergé dans le jeu. je ne ressentait rien sauf être un rappeur venu défendre ses couleurs a une battle de hip-hop dans un monde dirigé par deux bloc totalitaires... J'avoue avoir été rarement autant été impliqué /imprégné/ mis en situation aussi bien/profondément.

le lieu a fait beaucoup, on était dans l'ambiance, les perf aussi bien sur. J'avoue avoir kiffé toutes les perfs, en savourant chaque interprétation du hip-hop que chacun proposait.

Etais ce aussi parceque je suis relativement proche de ces deux univers? je ne sais pas mais je n'ai pas trouvé de fausses notes.

Que changeriez-vous pour améliorer une éventuelle redif?

pas grand chose... J'aurais peut être un peu plus travaillé les relations de groupe dans les ateliers (d'ou nous connaissions nous? quel était nos rapports? Nous estimions nous? etc).

Que voudriez-vous vivre/avoir dans d'autres GN que vous avez vécu/eu dans Afroasiatik?
l'ambiance, l'investissement de chacun. Le fait que tous et toutes ayont du nous "mouiller" a enlevé une grosse partie du stress. Ridicule? peut être mais chacun son tour... et au final personne ne l'a été!! Smile
Ensuite j'ai été frappé avec le recul de l'importance de la usique. Comme dans un film celle ci rythmait le GN: intro, BO, séquences. La musique donne vraiment le ton!

La seule question pour moi est: Il y aura t'il une battle 2014? 1 an aprés le fait de raser chicago (un des berceaux de la house music) nous aura t'il créé de nouveaux adversaire? Mon duo avec Sam nous a t'il ramené un max de caillasse? J'aimerai bien voir ça Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mer 4 Sep - 16:39

Retour de Blandine (Fukura2000)

Hello,

Quelques mots par mail pour mon ressenti sur le GN (comme ça j'aurai mérité les photos :p)


Qu'est-ce que vous avez ressenti pendant le jeu? (ça peut être de l'ennui, de la peur, envie de faire pipi, n'importe Smile). Si il y a eu des moments d'émotions ou de ressentis un peu fort c'est ceux là qui m'intéressent le plus, pour voir ce qui a marché. Mais la déception et les coups de mou c'est bon à savoir aussi

J'ai rarement vu, en 12 ans de gn (oui c'est ma minute Mamie Blandine houuuulàlà...) connu un gn brassant autant d'énergie.
Pas forcément avant. Bien sur on passe des heures à choisir ses oeuvres, à les écrire, à les peindre, à coudre son costume et à trouver l'accessoire qui va bien (comme sur chaque gn en fait)... mais sur place c'est l'explosion ! Et pourtant avec les ateliers se terminant à 23h30 et le réveil à 5h du mat (coiffure des runes de la mort oblige) c'était pas gagné.
Une fois sur place, la fatigue est un concept qui ne nous atteint pas.

Voir les autres donne vraiment envie de se dépasser, d'essayer toutes les disciplines qu'on a pas choisit parce qu'on s'est dit qu'on allait juste faire une épreuve et au final, on en aurait bien fait 2 ou 3...
Sous l'aggressivité du personnage, c'est le bon esprit, pardon le Bon Esprit Man, des joueurs qui pointe, la sauce prend, l'émulation se fait et on passe un moment survolté.

Sinon j'ai 4 ans et demi et j'étais contente d'avoir mes feutres :p
La vie c'est aussi des petits plaisirs simples.


Que changeriez-vous pour améliorer une éventuelle redif?


1/2h à 1h de plus. Sans ralonger ostensiblement le jeu, ça permettrait aux intrigues de finir de se dénouer et avec un petit temps de battement en option à la fin, on pourrait terminer ça de façon un brin plus léchée.
En plus un jardin zen ça se contemple, j'aurai bien passé 5 minutes roleplay à regarder pousser l'herbe mais là c'était vraiment impossible.

Après c'est Rôle la cuisine qui parle.
Je sais que le choix des grignottes étaient contraints par les exigences du site, tout comme l'horraire d'ailleurs.
On va parler dans un monde idéal : moi j'y vois des grignottes thématiques et faciles à faire. Des onigiris approuvés par l'Empire et des samoussa au colombo fabriqués dans une collectivité matriarcale ethiopienne, des boissons techno-ShoguNATO et de la limonade maison Afrochinoise. Le son est là, le visuel aussi, si on peut y ajouter le goût (et faire bruler de l'encens dans un coin tant qu'on y est, les gn en odorama c'est chouette aussi)


Que voudriez-vous vivre/avoir dans d'autres GN que vous avez vécu/eu dans Afroasiatik?
(en clair ce que vous avez préféré, les trucs bien à refaire/ré-utiliser)?

Le soutiens des autres joueurs (du moins en partie, les rivalités ça doit aussi se sentir)
Les ateliers pour caler les performances. Je ne suis pas forcément fan des ateliers en général, j'aime bien découvrir les gens sur le jeu mais caler le show était absolument indispensable et c'était un moment assez chaleureux chez les GNistes anonymes.
Ce visuel improbable : le mélange des genres, ça marche du feu de Dieu !
Le coté Show Off des personnages, tous plus ou moins dans la représentation social, ça donne un très bon mélange (et là je pense à Barth et à la murder Catch que j'attend comme le Messie)

------------------------------------

En tous cas mille merci pour tout.
C'était un moment très chouette, appater le geek avec des ninjas ça marche !
J'ai (re)découvert le hip hop et maintenant même mon chat écoute la BO du GN Smile

Bisous et reposes toi bien !
Blandine


PS : tu te rends compte qu'en ce moment je cherche des jardins zen à louer en région parisienne, voir juste en France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Jeu 5 Sep - 11:49

Debrief the Lila (Blingz)

Retours Afrosiatik

Afrosiatik, c’était Afrodisiak !
En relisant ce mail, je me rend compte que si on survole mon message on voit deux paragraphes égaux en bon/pas bon. Cela ne rend pas du tout hommage comme je le voudrais à l’expérience que j’ai vécu à Afrosiatik. Ce GN était vraiment incroyable, j’ai vécu des vrais moments de pur kiff musical, et de pure peace inside. A la fin, j’étais crevée, mais totalement détendue et fière de ce que j’avais accomplie en tant que joueuse, ce GN m’a vraiment aidé à me dépasser personnellement. Merci aux deux orgas.
Ce qui fonctionne :
L’aspect performatif est ce qui m’a conduit à m’inscrire, et je ne regrette pas une seule seconde. L’exigence et la curiosité des joueurs vis-à-vis de ce style musical qui n’était pas leur discipline de prédilection n’aurait jamais été possible si Thomas n’avait pas été fanatique. Je pense que le fait que l’organisateur principal ait une connaissance et un goût certain en matière de hip-hop a vraiment orienté la dynamique du jeu. Un GN caricatural sur le hip hop n’aurait pas vu naître de telles performances. Le contrat passé avec les orgas était certes en mode « vous prenez pas la tête, on est là pour s’amuser », mais jamais « de toutes façons le hip hop c’est facile à faire ». Je crois qu’on a tous bien galéré à préparer notre perf, et on en a tous récolté les fruits, parce que Thomas a réussi à nous faire sortir des sentiers battus de ce genre musical. En gros, pour résumé, continuer de faire des GN sur des choses qu’on aime avec exigence, pas sur des trucs qu’on aime pas pour excuser notre prétendue médiocrité. Faire confiance aux joueurs.
Le rituel/émulation collective/dynamique de groupe fonctionne en partie grâce à cette scène d’introduction que l’on prépare en atelier, dans laquelle on apprend à bouger ensemble. Le fait d’avoir une performance collective me parait très importante. Confier des aspects de la perf à des joueurs (choré, solo) aussi.
Le lieu était juste magnifique.
Le format court marche très bien.

Ce qui peut être amélioré :
La performance des graffeurs n’a pas fonctionné pour moi. On peut penser que c’est parce que la performance n’était pas en live –en effet je pense que si c’est possible avec des bâches et tout, un truc en live c’est mieux- mais en fait je crois que c’est surtout le côté défilé de graf qui ne marche pas. Donc à mon avis, un seul graf (GRAND) face cachée avec une performance mimée, et un retournage final, ça marcherait bien mieux qu’une juxtaposition de dessins.
Le scénario : (attention, posture radicale) Personnellement, je n’ai pas vu d’intérêt au scénario. Les moments d’attente entre les performances me paraissent mieux exploités s’ils servent à des clashs qu’à des enjeux politiques. Trouver des alibis et des prétextes (le choc des blocs, les histoires d’amour, les rivalités persos), pas des intrigues cinématographiques (la M.A.O, la bombe nucléaire, les espions, l’arrivée finale des ninjas imaginaires)
Les clashs : J’ai adoré les clashs entre les battles. A mon avis, qu’ils soient présentés comme un véritable enjeu dès les ateliers, avec peut-être des ateliers de clash-impro, ça peut être vraiment cool pour briser la glace et prendre en main les codes de l’affrontement du guetto :p

Ce que je veux partout
Le respect, la confiance des orgas dans le potentiel des joueurs, le dépassement de soi, l’émulation collective, la musique et la performance. Dare to be creative.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Dim 8 Sep - 14:47

Debrief de Vincent (Benkei):


J'ai vu passer plein de choses déjà et je n'ai pas grand-chose à ajouter
sur des choses déjà dites, donc ça va juste être du ressenti.

Très content d'être venu jouer ce jeu, l'émulation collective était
vraiment au rendez-vous. J'attendais surtout le côté créatif et dépassement
de soi lorsque le GN permet de faire des choses qu'on ne ferait pas
autrement, et je n'ai pas été déçu. Beaucoup de stress avant le jeu,
beaucoup de soulagement quand les perfs étaient finies.

Je trouve que les battles fonctionnent très bien, la façon dont vous avez
géré les victoires est également très intelligente à mon avis. Je n'ai pas
beaucoup joué entre les battles mais ce temps m'a servi à me reconcentrer,
à parler avec mes proches ou à clasher avec d'autres, donc le rythme me
paraît très bien comme il est. Je pense qu'il faut encourager les clash sur
ce jeu d'ailleurs.

Ton univers me paraît idéal parce que le ton décalé permet vraiment de se
lâcher davantage que dans un truc plus réaliste, donc ça c'est top. J'ai
pas trop suivi le scénario, je ne saurais pas dire s'il faut changer
quelque chose ou non, perso je ne me sentais pas de m'y intéresser parce
que je voulais rester concentré sur les battles, mais ce qu'il se passait
autour de moi ne m'a pas dérangé non plus. Et ça crée de l'event utilisé
dans les battles donc c'est pas mal.

J'oublie sans doute plein de choses. Je tiens à dire que je suis également
d'accord en tout point avec la critique de Bross qui va paraître très
prochainement sur electro-gn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Dim 8 Sep - 14:53

C'est la fête du debrief (les français sont bavares) et c'est un vrai plaisir pour mes petits yeux d'orga ému, je répondrai à certains points promis, en attendant je stocke ça pour la postérité Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bross



Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Lun 9 Sep - 11:05

Thomas B. a écrit:
C'est la fête du debrief (les français sont bavares)
C'est notre prérogative mondialement reconnue (ainsi que d'avoir un avis sur tout) Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shub Niggubarth



Messages : 1
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Mer 11 Sep - 15:04

Je n'ai pas joué ce GN et il serait prétentieux de ma part de faire une critique de ce que j'ai aidé à faire naître, alors j'balance un simple merci pour ce que vous dites.

Booster le temps de jeu pour voir un peu plus de choses et passer plus de temps dans le jardin zen entre deux battles pourquoi pas, à revoir. En gardant à l'idée que ça risque également de faire perdre de la vitesse et de l'implication de jeu. Tout se retravaille de toute façon, nous ne sommes pas des professionnels et nous acceptons toutes critiques parce que ça permet d'évoluer, de s'améliorer et de vous aider à rêver plus tard.

Et puis merci à Thomas, encore.
Parce qu'il a réveillé le bonhomme que j'avais enterré au fond de moi, celui qui jouais à imiter ses idoles d'alors en rappant du Public Eney, du Solaar, du I Am, du Snoop Dog; ce petit être qui aurait pu devenir autre si je n'avais pas fait un choix un jour de me pencher sur un autre style de zic. M'avoir permis d'aller refouiller mes archives, retrouver mes amours de jeunesse.
Parce que le GN c'est aussi ça, permettre un moment de voir ce qu'aurait pu être l'avenir avec une pointe d'imagination; et sur ce coup je n'en étais peut être vraiment pas loin.

Merci à tous.

(Et à bientôt sur la murder Catch? Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.



Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   Dim 24 Nov - 22:55

Afroasiatik : testament d'un orga suite aux retours

On commence par du nombril larmoyant

D’abord merci à tou-te-s, co-orgas, joueurs etc. Ce jeu était important pour moi, car comme expliqué dans l’interview de Radio GN, j’ai commencé le jeu de rôle (sur table) et à écouter du rap français la même année, donc réaliser la fusion 24 ans plus tard était assez dingue et c’était grâce à vous. Plus récemment, Onra et Chinese Man m’obsédaient, tout comme Samurai Champloo, et je *devais* utiliser ce matos pour un GN. C’est l’origine de la « La trilogie musicale », trois GN très différents qui ne se suivent pas et auront pour seul point commun d’être inspiré de musiques que j’écoute en boucle. Enfin je fonctionne souvent par « visions » pour mes GN et là j’ai réalisé ma vision, et bien plus encore, donc c’est top.

Accessoirement ce jeu est arrivé au terme d’un marathon perso et auto-imposé de GN et autres activités inavouables, que ce soit en tant qu’orga ou joueur, voir mon blog pour les détails GN. J’ai pas encore fini de débriefer les jeux d’avant Afroasiatik d’ailleurs. Le boulot de la vraie vie a aussi été très chaud près de la date du jeu, et perdre deux orgas sur quatre a été un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Manque de sommeil, stress, j’ai donc fini la préparation dans un état second, physiquement et mentalement. Le jeu s’est fait grâce au coup de collier de Barth, aux coups de main de tout le monde, mais j’étais vraiment au bord de la crise de nerfs et complètement vidé en arrivant samedi matin, et encore plus dimanche en voyant la météo. La pression de ne pas décevoir ceux qui se déplaçaient de loin ou crachaient du blé malgré des finances en berne, et l’enthousiasme des préparatifs des joueurs communiqué par internet m’ont fait tenir le coup. Vous avez vu le lâcher de pression dimanche à la fin du débrief. Bref, vu le résultat je ne regrette rien, mais si ça avait foiré je serais moins guilleret aujourd’hui. En plus le septembre au boulot a été complètement dingue, donc pas vraiment le temps de digérer le truc.

J’ai tellement kiffé le jeu, depuis l’écriture des premiers brouillons jusqu’au montage de la vidéo avec Oliver que c’est difficile de le mettre par écrit. Je vais blogger dessus pour les anglophones qui ont pas mal de questions, et j’évoquerai tous les trucs qui ont marché pour moi dans cet article. Toute la problématique des performances sera traitée plus tard, dans une présentation à Knutpunkt 2014 si tout va bien (si vous y allez et voulez témoigner, dites-moi que je vous inclue). Il y a des trucs qui ont aussi moins bien marché et comme ça va être rediffusé je les mets maintenant en détail, je résumerai pour les anglophones.

Bonnes résolutions et conseils pour le redif en France, voire soyons fous une réédition Suisse

Utilisation du site:
Clairement plus d'utilisation de l’espace et des spécificités du lieu étaient prévues, mais la météo a un peu tout fait foirer de ce côté-là.
Le rituel aurait dû se dérouler dans la zone avec le bouddha et les pierres rouges, mais vu le temps j’ai préféré la jouer safe et ne pas faire s’allonger Benkei sur un sol
Le but du générique d’ouverture et de fin était aussi d’avoir chaque perso dans un décor vraiment individuel pour prendre sa pose de présentation et donner une image de conclusion. Avec tout le monde autour de la piste forcément ça rend moins bien à l’image

Un des buts était que chaque groupe ait une zone de réunion précise : le Shogunato dans le pavillon à thé, les Samourastas sur la colline centrale avec les bancs en pierre, et l’Afrochine sur une autre colline dans une haie avec table et chaises. La météo a un peu tout foutu en l’air.

Au niveau écriture-orga, globalement, plus prendre le temps de ritualiser le rituel, faire comprendre l’importance de l’enjeu. Accentuer un peu l’aspect culturel asiatique, les gongs etc. Genre bénir la scène avec du sel ou autre façon sumo ce serait cool.

La Mao : la poudre de sang c’est facile quand on est seul dans son appart’, mais pas en extérieur avec du vent et des trucs mouillés partout, des sols en bois et un stress d’orga. La prochaine fois prendre du faux sang direct ou du maquillage comme l’on fait Blingz et Olympe.

Le scénar et les persos :
Ils étaient volontairement assez light, tout comme les intrigues, pour garder le focus sur les performances. Mais même là c’était un peu trop light pour moi et quelques joueurs . Il y a moyen de rajouter un peu de matos, surtout dans certains, et améliorer les relations, les événements. J’ai fait tourner quelques infos façon « PNJ gros sabots » par moments, mais si c’était écrit direct dans les persos se serait mieux. Et mettre un atelier spécial relations de groupes pour approfondir ça en live. Bref, pour la redif, approfondir le truc un peu, sans le transformer en murder papier-à-musique-belle-mécanique (genre que j’affectionne mais qui est contre-productif envers les performances).
Certains persos ont été écrit en vers, c’est un délire de leurs auteurs, pas le mien. Globalement un peu d’uniformisation est nécessaire entre les backgrounds écrits au tout début et ceux torchés à la toute dernière minute. L’univers à une cohérence, important de la garder à travers les persos. Et de mieux les relier entre eux. J’aime les persos courts mais efficaces, ciselés, et là on s’est un peu dispersés à cause de l’urgence.
Sur le côté hollywoodien-sauver-le-monde du scénar, c’est un choix conscient. On pourrait complètement accentuer le côté humain / émotionnel du jeu et virer tous les délires nucléaires, mais vu le côté n’importe quoi de l’univers j’ai choisi de mettre du n’importe quoi dans le scénar. Une des questions étant : le hip-hop peut-il changer et le moooonde et si oui, comment ? J’ai préféré délirer là-dessus que faire de l’humain. Mais l’approche plus « GN à chouine » était complètement possible, juste pas ma came.

Les performances :
Clairement un des points forts du GN, pour les joueurs comme pour moi, et surtout au niveau hors-jeu-développement personnel.
Pratiquement, imposer dès le départ la limite à 1 minute 30, et max deux performances par personne, histoire de garder l’intensité du truc.
Expliquer dès le départ que les musiques fournies sont des suggestions pour garder l’ambiance sonore asiatique mais qu’on peut en dévier si on se sent plus à l’aise avec un autre morceau. Surtout pour les rappeurs, mais garder une majorité de sons asiatisants sur le GN.

Les clashs hors-performances :
Une superbe initiative de joueurs. Je ne voulais pas de duel directs improvisés en performance à cause de la charge émotionnelle : le trac ça suffit, pas besoin de mettre en plus de l’hostilité. Mais les clashs en dehors rendaient super bien et proposer ça dès le livret du joueur, de manière optionnelle avec petit carnet de vannes perso et règles de politesse est une super idée.

Ateliers :
Indispensables mais améliorables. Rajouter « cohérence de groupe au sein des groupes » (prévu mais zappé faute de temps), jouer des flashbacks genre entre anciens ennemis etc, au sein et entre les groupes. Les saynètes improvisées c’est cool
Trouver une solution à « je veux répéter » vs. « je suis prêt et je veux garder la surprise » pour que tout le monde ait quelque chose d’intéressant à faire

Timing :

Choisi pour :
- Disponibilité du site (soit Samedi matin soit Dimanche matin, fin à midi environ)
- Permettre aux Français d’arriver sans prendre de jour de congé
- Permettre aux Suisses de faire leurs sacro-saintes courses du Samedi
- Faire en sorte que les orgas n’aient pas à vous nourrir et vous loger
Pour une redif avec le même site, penser à assurer une bonne nuit de sommeil pour un max de monde, genre ateliers plus tôt. Dans un autre site, démarrez juste le jeu plus tard

Globalement, rallonger le jeu d’une petite heure. Pour laisser aux gens le temps de profiter du site (cf meilleure utilisation ci-dessus) mais aussi faire un fin un peu moins short et bâclée, vu la contrainte horaire j’aurais dû accélérer les derniers battles.

Graff :
J’aime assez la proposition « mime face caché sur un grand format (genre avec des brumisateurs/ révélation » de Lila pour plus de théatralité et éviter le côté «suite de dessins ». Respect d’ailleurs aux deux graffeurs pour le boulot en amont et le roleplay bien clash pendant leur battle c’était super à voir.

Conseils aux orgas :
Améliorez-moi ces persos et rendez-moi ce GN plus beau, plus fort, plus rapide
Soyez au moins 4. A la base, devait y avoir un pouvoir d’invocation de ninja/boxeuses, joués par les autres orgas. Ca a été un des premiers trucs à sauter. A voir si vous voulez le mettre ou pas.
Faites en sorte que le plus expert en hip-hop d’entre vous gère la partie performance et seulement ça. Les joueurs ont besoin d’être accompagnés et soutenus (encouragement, ajustement sur les textes pour qu’ils collent au background si nécessaire, recherche d’instrus), c’est extrêmement important mais extrêmement chronophage, et cette personne ne pourra pas en même temps gérer le fignolage des persos et les restrictions alimentaires de tout le monde. Enfin, si elle veut garder sa SAN.
Rallongez les ateliers comme décrit ci-dessus, et un peu le temps de jeu.
Si votre site le permet, faites de la bouffe asiat’
Surtout, surtout, gardez le bon esprit positif qui, comme remarqué par la plupart des débriefs, a permi de se dépasser. Pour qu’Afroasiatik marche, il faut que les joueurs se mettent en danger et pour ça il faut qu’ils soient en confiance de A à Z (relisez le livret, la com’ pré-jeu, les ateliers etc).
« Benkei et Minamoto » est cool mais un peu long, à réserver aux gens qui sont sûrs de leur coup.
Pour le son testez à la fois comment ça va sonner en live et comment ça va sonner à l’enregistrement. C’est con j’avais un enregistreur cassette dans la boombox, et Oliver avait un meilleur ampli pour les voix. Mais à cause du stress, j’ai pas percuté. Pareil pour recouvrir le lutrin avec une tenture asiat : elle était là, mais je l’ai oubliée.
Pour le casting vous allez devoir jongler les intérêts/possibilités des joueurs en terme de performance, et les backgrounds des persos. J’ai trop mis de persos et de joueurs masculins-grandes-gueules-ou-mis-en-avant en Afrochine par exemple, ils prenaient trop de place. Il faudrait plus sentir le côté matriarcal, donc casting différent et ateliers pour travailler cet aspect là en groupe. Et plein de persos n’ont pas de genre définit, donc bossez là-dessus.
Pour la vidéo essayez d’avoir plusieurs caméras et de les placer pour à la fois avoir des images cool et ne pas gêner les gens qui regardent (même si elles sont présentes en jeu aussi). Prévenez le photographe qu’il va y avoir des parties qui bougent très vite, donc qu’ils doivent s’équiper en conséquence.
Les drapeaux sont à votre disposition.
Invitez-moi en tant que PNJ touriste

Outro
Rappelez mois vos dernières actions et pensées (même pour ceux qui sont morts) en jeu, parce que je n’ai rien vu à la fin , histoire que je vous compile l’épilogue.
Voilà, pour les vidéos perso ce sera au compte-goutte le reste de l’année. A vous de voir si vous voudrez les mettre en ligne ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DEBRIEF AVEC SPOILERS]Afroasiatik - Le Four Fantastique [24-25 août 2013]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souci avec les spoilers !
» Gyakuten Saiban 4 - Discussion avec spoilers
» Saison Grande Armée 2012-2013
» 10% rabais avec achats > 100$ les 23 et 24 février 2013!
» Frères d'Armes, ou comment jouer avec n'importe quelle figurine médiéval-fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ÉVÈNEMENTS :: GNs & Murders :: Archives :: 2013-
Sauter vers: