AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 25
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Dim 17 Mai - 14:09

Bonjour à tous, lecteurs du journal,

Pour notre deuxième numéro, nous souhaitons que vous participiez autour de notre rubrique débat.



Le débat cette fois-ci:

La mort est-elle un passage obligatoire en GN? Jouer plusieurs personnages en tant que joueur est-il intéressant et viable?



A vous d'écrire, les commentaires les plus pertinents paraitront dans notre prochain numéro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synilis



Messages : 8
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Dim 17 Mai - 16:20

La mort n'est pas un passage obligatoire, car le personnage ne voudra pas mourir. S'il se trouve au bord du Styx, il fera tout pour s'en éloigné. Il ira donc chercher des soigneurs/guérisseurs qui lui permettrons de s'éloigner des grondements de cerbère, et pourra continuer de vivre ses aventures. Par contre, si le destin joue contre lui, il devra effectivement prendre une des barques, sous le regard attentif du molosse.

Dans ce cas, le joueur devra effectivement se recréer un personnage, ce qui dans l'immédiat ne sera pas intéressant, vu que le premier était préparer à l'avance. Il aura alors un personnage moins préparé, avec un background presque inexistant. C'est cependant viable, car le joueur est toujours libre de ses actions avec son nouveau personnage, et donc continuer le jeu.

Je trouve personnellement que le mort se doit d'être définitive, car une résurrection presque spontané n'alimentera pas la crainte de la mort du personnage. Pourquoi hésiter à foncer héroïquement sur la horde de gobelin si de toute manière, on revient à la vie cinq minutes plus tard ?

_________________

+++++lunerouge.ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunerouge.ch
Arphyss

avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 37
Localisation : Deux-laids-Monts

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Lun 18 Mai - 11:42

Il existe des GNs où l'on ne peut tout simplement pas mourir (pas d'armes, pas de règles adéquates, pas de situations de danger, etc). Donc oui, la mort n'est pas un passage obligé.

En tant qu'organisateur, il est par contre important de bien réfléchir à ce qu'il arrive quand les personnages meurent, justement pour que cela soit intéressant pour les joueurs concernés. Parce que c'est justement très facile de tomber dans le travers d'un rôle inférieur au précédent. En même temps c'est une punition juste pour le joueur ; il n'avait qu'à pas mourir !

Par contre on voit souvent des joueurs un peu dégoûtés de voir leur perso mourir. cela se comprend ; ils se sont donnés du mal pour s'identifier à lui, préparer le costume... Mais la mort est aussi souvent l'occasion de s'amuser autrement, d'une façon complètement inattendue. En passant dans les coulisses et en devenant PNJ par exemple, même si c'est pendant un temps limité. Ou en changeant radicalement de rôle, ça peut être marrant aussi.

Et ce costume qu'on pensait confortable et qui pour finir est trop lourd ou encombrant ? une belle mort, hop je m'enlève 5 kilos des épaules, je retrouve le goût de jouer.

Même le cas de la résurrection express peut être sympa. Pourquoi hésiter à foncer sur les gobelins, en effet ?? Mince, on fait pas ça tous les jours !

ça dépend du jeu et du personnage. Comme toujours quand on débat sur le GN Wink

Et pour finir, deux citations à deux balles :

"Une belle mort vaut mieux qu'une vie médiocre. "
"Ceux qui sont morts,c 'est qu'ils étaient trop nuls pour vivre !"

_________________
Si tu sais rire de toi-même, tu peux être heureux car tu n'as pas fini de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 25
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Sam 17 Oct - 14:14

Bonjour à tous,

Nous avons besoin encore de pas mal de participations pour boucler cet article. Alors n'hésitez pas à faire tourner pour que l'on puisse boucler cet article pour la parution du numéro 2 =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwo



Messages : 31
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Jeu 22 Oct - 14:59

Hello à tous,

A mon sens mourrir devrait etre obligatoire Wink

Si l'on met de coté le coté mechanique de jeu et régulation des barabares berserker suicidaires.

Bien souvent les joueurs pensent que les blessures ou même la mort de leur perso signifie la fin de leur aventure. C'est normal car dans les esprits ne plus avoir de points de vie signifie le game over, nla fin du jeu et l'échec.

Cependant dans les GNs la mort ou ce qui s'y approche est un passage qui offre des opportunités de jeu et de RP vraiement sympas.  Les moyens de la traiter sont multiples. Cela peut etre de se retouver entre les mains d'une équipe médicale, de se faire soigner par un prêtre/prêtresse, d'explorer l'autre monde, de rencontrer la mort elle-même, de revenir en tant qu'esprit ou de se faire recycler son perso.

En tant qu'orga, la mort est un défi créatif qui permet de teinter son GN d'une touche particulière et de se lâcher.

En tant que joueurs, la mort en GN est une belle occasion de RP et on aurait tord de s'en priver.

Ps: D'ailleurs la mort dans le tarot c'est synomne de changement, d'évolution et pas forcement de "meutre, mort ,détruire".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 25
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Mar 27 Oct - 15:25

Plus que 4-5 participations pour boucler cet article =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altérius

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 26
Localisation : Vallorbe

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Sam 7 Nov - 10:19

À mon sens, la mort d'un personnage fait partie du "réalisme" d'un jeu; à moins de créer un univers ou un scénario qui justifierait son absence (un scénario "full-diplomatie" par exemple), elle doit donc toujours être une possibilité.

Cela dit, la mort d'un personnage doit toujours suivre des règles précises et s'adapter au contenu du GN; il est normal que les personnages meurent dans un jeu de type "survival-horror" ou centré sur le combat, par exemple. Lors de jeux plus axés sur le jeu de rôle, des GNs diplomatiques par exemple, la mort peut aussi exister (l'assassinat n'est-il pas un ressort éternel de la diplomatie?), mais elle doit être moins "facile".

Faire mourir un personnage implique le fait que le joueur concerné doit en jouer un autre; dans les "survival-horror", il devra en général rejoindre les rangs des PNJs hostiles (zombies, monstres, etc.) ce qui est assez réaliste. Mais dans d'autres types de jeu il est moins évident de trouver une solution qui ne déçoive pas le joueur.
Dans le cas de GNs où le jeu de rôle tient une place importante, où les joueurs ont fait l'effort de construire un personnage complexe, la mort peut être très punitive et frustrante. On peut l'autoriser à recréer un personnage ou l'enrôler dans les PNJs mais cela peut être compliqué selon la complexité du jeu et de son scénario.
Tout dépend en fait du joueur; certains apprécieront de passer de l'autre côté du rideau et de jouer les PNJs quand d'autre tiendront absolument à continuer le jeu en tant que joueur.

Mon avis est le suivant: la mort du personnage doit être présente dans les GNs selon la logique de l'univers mis en jeu. Cependant, la façon de la gérer doit s'adapter au type de GN.
Je propose la règle de base suivante: dans les survival-horror, les personnages ont une vie. Après la mort, ils rejoignent les rangs des PNJs monstres/zombies/autres. Dans les GNs combats, comme les joueurs sont amenés à mourir souvent, ils disposent d'un certain nombre de vies avant la destruction de leur personnage. Pour les GNs où le jeu de rôle est primordial et la mort n'est pas un ressort nécessaire, c'est aux organisateurs de choisir comment la gérer au mieux de leurs intérêts et de ceux des joueurs.

Enfin je terminerai en disant que la mort "éliminatoire", celle qui sort le joueur du jeu sans qu'il puisse y revenir d'une façon ou d'une autre doit être évitée. Il y a suffisamment de méthodes pour mettre en jeu la mort d'un personnage sans exclure son joueur.

_________________
Altérius, alias Ludo, secrétaire d'Azoria.



http://azoria.ch/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas B.

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   Mar 8 Déc - 18:24

Peu de choses à ajouter à toutes les bonnes interventions du dessus, juste que les orgas doivent :

1) Y réfléchir lors de l'écriture de leur jeu.  Si on veut faire un GN qui parle de rapports amoureux ou de ragots dans un open space, pourquoi inclure la mort en jeu? Si on ne veut pas de GN axé sur le combat, pourquoi donner des armes et des point de vie aux personnages? Si la mort existe, est-ce que le meurtre d'un personnage doit se faire avec une mise en scène particulière, autoriser un dernier monologue etc?
Est-ce que le GN sera ambiance tension et survie, ou plutôt MMMORPG avec résurrections pas trop difficiles? Cela va conditionner l'ambiance, la manière de se battre etc, la fuite éventuelle vs. les cascades kamikazes etc. Est-ce qu'on a le droit de tuer un personnage au bout de 45 minutes de jeu? Qu'est-ce qu'on propose aux participant.e.s dont le perso a été tué?

2) Communiquer clairement à l'avance aux participant.e.s ces intentions créatives pour le GN, pour que les gens s'inscrivent en toute connaissance de cause. Se rappeler que tout le monde ne vient pas de la même culture de jeu. Et faire un rappel en début de partie histoire d'éviter les gens désaccordés entre "réunion de gros salauds qui se dessoudent à tout instant" et "discussion pernicieuses avec à la rigueur un petit empoisonnement en toute fin de jeu".

Parce qu'un mort pour des raisons d'incompréhension hors-jeu ou de décalage type "je m'ennuyais alors je l'ai buté", c'est assez pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat du numéro 2: La mort est-elle un passage obligatoire en GN?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Mort aurait-elle finalement eut raison de lui ?
» Le roi Phar , projet numéro 2
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ÉVÈNEMENTS :: Journal du GNiste Boiteux :: Archives numéro 2-
Sauter vers: